Voici les articles et reportages sur notre team parus dans la presse en 2006:

Article de "La Meuse" du 23 octobre 2006: "Les combitos...de retour aux 24h 2CV"

Article de la Meuse du 23 octobre 2006

Voir l'article au format PDF

Les Combitos de retour… aux 24 heures 2 CV de Francorchamps! C’est l’histoire de cinq potes qui, de sortie de rhéto en 2000, décident de monter un projet commun. Pour leurs dernières vacances avant les choses sérieuses, ils retapent un combi Volkswagen et s’offrent un séjour dans le Sud européen. Tout se passant pour un mieux, le groupe opte pour un renouvellement de l’expérience. Durant les vacances scolaires 2003, s’ils ne sont plus qu’au nombre de trois, ils parcourent quelque six mille kilomètres, traversant notamment la Hongrie, la Croatie, le Kosovo ou la Serbie, à bord de leur véhicule dédié à leur ami peintre liégeois Boris Mestchersky. Un an plus tard, au cours de l’été 2004, ils sont désormais sept, tous alors âgés de 23 à 24 ans. Les Combitos font alors l’acquisition d’un vieux combi supplémentaire, en vue d’un nouveau trip de découverte dans les pays de l’Est. Au terme de nombreuses heures de travail mécanique, les véhicules sont prêts. Parallèlement, une collecte de jeux et de matériel scolaire est organisée dans l’arrondissement de Huy-Waremme car l’idée est aussi de visiter deux orphelinats et d’y gâter les enfants qui y vivent. 2006… Les Combitos ont encore un peu grandi, ils ont tous 26 ou 27 ans. Céline Grandjean et Gatien van der Sraeten, présents lors de la dernière épopée, se marient! L’Ambresinois Gilles Vanvolsem, l’ex-Couthinois Jérôme Devigné, le Neupréen Florent Grandjean et son cousin Amaury se lancent dans les courses de Citroën deux-chevaux. Pour ce faire, ils s’associent au team TDS Racing, de Limont. La dernière de la bande, Stéphanie Gosuin (de Vierset-Barse) n’obtient pas son casque de pilote, mais continue à soutenir ses amis. Ce week-end, si seuls quatre des sept Combitos ont piloté à Francorchamps, tous étaient au rendez-vous avec papas, mamans et sponsors. Préalablement à leur participation à l’épreuve mythique, avec Babar le mécano et l’équipe du team, ils ont complètement retapé une Diane. Malgré de nombreux soucis techniques, celle-ci a terminé la course dans les quarante-quatre premiers… UN PEU LA POISSE, BEAUCOUP L’AMBIANCE Vendredi soir, les Combitos désormais associés au team automobile de Limont débarquent à Francorchamps. Leur voiture 66 est déchargée dans le stand 39. «La nuit précédente, nous n’avons dormi qu’une heure, il fallait terminer la voiture, sourit Gilles Vanvolsem. Samedi, durant les essais, nous arrivions juste à monter le raidillon, puis c’était la panne.» À quatorze heures, le départ est donné. Mais les soucis techniques se multiplient pour la 66: panne de phares, carburateur qui lâche… Après sept heures de course, la Deuche des Combitos a parcouru à peine huit tours de circuit. Qu’à cela ne tienne, l’équipe reste motivée, les quatre pilotes prêts à repartir après la réparation qu’il faut. Au terme de plusieurs heures d’immobilisation, la voiture repart enfin à 20h49. Cette fois, c’est (plus ou moins) bon. Le prototype décide de passer le reste de la nuit sans trop faire appel aux mécanos. Dimanche, à quatorze heures, la 66 franchissait la ligne d’arrivée, honorablement classée. ©DA-PRESS/D.DH./Octobre 2006

Reportage video du 23 octobre 2006 sur RTC Télé-Liège, 24h 2cv de Spa-Francorchamps:

Reportage RTC

RTC video 3 RTC vdéo 2 RTC video 1

Article du Passe-Partout édition de Neupré-Seraing septembre 2006: "Un neupréen dans la course"

Article Passe-partout Neupré

Article du Passe-Partout, septembre 2006: "Le TDS Racing Team, pour l'amour de la deuche !"

Passe-Partout - Le TDS Racing Team, pour l'amour de la deuche