Article paru dans le Télé-moustique du 28 novembre 2007  Cette histoire commence peut être comme un conte de fée. Il était une fois une bande d’étudiants du groupe T de la Hooge School Leuven et leurs ami Pieter tous amoureux fous de 2cv (Citroën) qui rêvait de participer a la course mythique des 24h24 2cv des Spa-Francorchamps et d’utiliser pour la première fois comme carburant du bio éthanol. Bio éthanol produits par recyclage d’immondice. Une bande de joyeux Francophone réunit sous la bannière de TdS Racing ont accepte de relever le défit. Ce 10 et 11 Novembre comme dans un conte de fee au pays ou l union fait « encore » la force, dorlotée par le sud et chouchoutée par le nord sous l œil attentif de ca grande sœur la 99 la voiture 66 a pris pour la premier fois sont envol propulsée au Bio Ethanol. En quelle langue ce sont entendu tous ces mécanos soutenus par une même passion, je n’en sais trop rien, ou plutôt si, avec un respect et une bonne volonté mutuelle, et c’est avec allégresse que la 66 à terminé dimanche son premier tours d’horloge plus 24 minutes à Spa-Francorchamps. Liesse partagée entre nos deux communautés unies par le bonheur d’un premier pas ensemble dans la recherche d’un nouveau carburant. Mon cœur d’anversoise francophone soucieuse de notre union ainsi que notre environnement rêverait que comme dans un conte de fée, un coup de baguette magique fasse enfin comprendre a tous nos politiciens qu’il y a de grande chose qui peuvent se faire au Royaume de Belgique pour pu que nous apprenions a mieux nous connaitre et à mieux nous respecter. Axelle Laurencin (Limont)